lundi 14 mai 2012

En quoi le commerce joue t-il un rôle dans la mondialisation ?


  • Un peu d'histoire, 


       Au Moyen-Âge, le commerce s'effectuait par voie maritime et terrestre. Les moyens technologiques étant peu développés la quantité de marchandises échangé était faible. Au commencement, les échanges s'effectuaientde villages en villages et qu'entre riches marchands car les moyens de déplacements étaient limités. Le commerce était difficile, les chemins commerciaux étaient périlleux car trop souvent attaqués.
    
Les premières avancées technologiques améliorant le commerce se font au  XVè siècle. En effet, les caravelles et les boussoles y font leurs apparitions. Cela permet aux navigateurs de s'éloigner des côtes et de découvrir de nouveaux continents. Ainsi, Christophe Colomb a-t-il découvert l'Amérique en 1492.

A partir de là, les échanges sont plus importants et plus diversifiés (exemple: le commerce triangulaire avec le sucre, le cacao et le poivre...).

Au fur et à mesure des siècles, la mondialisation prend de l'ampleur et les échanges se font de plus en plus facilement.


       Le commerce international contribue à la diffusion des techniques depuis l'Antiquité. Les caravelles ont permis la découverte de l'Amérique (1942). C'est l'âge des conquistadors espagnols. Les chemins de fer et les bateaux à vapeur sont à l'origine de la révolution industrielle du 19 e siècles.
Aujourd'hui les nouveaux moyens de transports et les nouvelles technologies de communication ont évolué ( Internet, …) et nous font entrer aujourd'hui dans une nouvelles étape de communication où l'accès à l'information est immédiate.

  • Quelques définitions

          Mondialisation

La mondialisation, c’est l’accroissement des échanges de marchandises et des services entre les hommes, à l’échelle de la planète.

         Exportation

C’est le fait de sortir des marchandises d’un pays vers l’étranger

          L’importation

C’est le fait d‘introduire dans un pays des marchandises venant de pays étrangers



  • Qu'achetons nous et que vendons nous ?


     Quatre éléments font l'objet du commerce international où circulent par delà les frontières. Les règles commerciales varient selon ses domaines et certains pays peuvent n’être compétitifs que dans certaines catégories.

Bien : 

Il s'agit de tout les types de bien physiques comme les aliments, les vêtements, les matières premières et les machines.
Services : Tourisme, banque, télécommunication, etc...

Propriétés intellectuelles : 

Cette catégorie recouvre le commerce et les investissement réaliser dans le domaine des idées et de la créativité : droit d'auteur, création industrielle, droits des artistes, etc...

Investissements directs étrangers :

Ce terme désigne le fait qu'une entreprise d'un pays achète ou fonde une entreprise dans un autres pays (délocalisation). Ces investissements représentent un élément important de la mondialisation et une alternative au commerce. Le concept ne recouvre pas  les investissement financiers pour lesquels le détenteur des fonds n'a pas d'influence direct sur la bonne marche de la société dans laquelle il détient des actions. 


  • Trois grands pôles 





I

     La mondialisation actuelle se caractérise par la place croissante qu'occupe le commerce international dans l'économie mondiale.
En 1973, comme en 1913, le commerce mondial représentait 12% de la production mondiale. En 2005, cette proportion est passée à 23%. La nature des échanges à également changer.
On parle d'échange intra- tri-adique (entre 3 continents)
Le commerce mondial est structuré de trois grands blocs ( on parle de triade) qui sont :
  • l'Europe occidentale
  • l'Amérique du Nord
  • L'Asie Orientale
        Ces trois blocs concentrent 71 % des échanges internationaux en 2007.
C'est l'ouverture de la Chine au commerce et aux investissements internationaux qui a été le plus spectaculaire et qui apparaît comme l'un des faits majeure de l'économie mondial.

      Depuis 25 ans, ses échanges extérieurs progressent au rythme de 15 % par an, et elle devenue une grande puissance commerciale qui bouleverse les hiérarchies régionales et mondiales. En 2003, elle est au 3e rang des puissances exportatrices et s'approchent rapidement des plus grandes. Elle réalise en effet plus de 6% des exportations mondiale et reçoit 5% des importations mondiales.

Cette « triadisation » des échanges s'expliquent par le développement du commerce "intrabranches", c'est a dire des échanges entre pays de biens ou de services de même nature.


Prenons l'exemple de Renault qui vend des voitures en Allemagne et Wolkswagen des voitures en France. Les voitures appartiennent à la même branches (automobile).
Ainsi 80 % des échanges de produits manufacturés sont des échanges intrabraches, le commerce mondial se faisant entre pays ayant atteint un même niveau de développement.

  • Conclusion

Les avantages et les inconvénients 

Avantages :
- Travail potentiel pour certains pays,
- Satisfaction des besoins de consommation : offre diversifiée et découverte de nouveaux produits,
- Enrichissement des pays exportant possible.

Inconvénients :
- Délocalisations des entreprises, donc chômage,
- Forte concurrence entre les entreprises
- Inégalité entre les pays.

      Le commerce international apporte différents avantages et inconvénients aux pays. En effet, le commerce international avantages certains pays en leur amenant du travail, car les pays "riche" délocalisent leurs entreprises dans les pays "pauvre" là où les salaires sont deux à trois fois moins chère que dans leur propre pays. Ce qui entraîne en contre partie une vague de chômages dans ce dernier. 
      De nos jours, le commerce est accessible à tous grâce à de nouvelles technologies: internet, l'automobile et l'aéronautismes. En effet, en un clic il est désormais possible d'acheter un produit dans un pays éloigné. De plus, grâce à la mondialisation, la quantité de produit et la diversité est nettement plus importante qu'à l'époque. Les Grands comme les Etats-Unis, la France ou le Japon ont influencés les pays en voie de développement tant au niveau social qu'économiqueCette influence a entrainé des échanges supplémentaires.Ce phénomène est toujours d'actualité pour les Etats-Unis. Les chiffres parlent d'eux-mêmes:300millions de tonnes de marchandises par ans sont transportés sur le Rhin. Cependant, l'évolution semble prendre un tournant autre car aujourd'hui, nous pouvons observer une légère baisse commerciale due aux nombreuses crises connues à travers le monde. Le nombre de pays importateurs, de consommateurs au niveau microéconomique diminuent.
      Les pays les plus exportateurs sont pour la plus part les pays les plus riches, prenons l'exemple des Emirats Arabes Unis, avec l'exportation du pétrole, c'est un pays, le plus riche au monde.
          Plus les institutions des entreprises sont les mêmes, plus il y a de concurrence. 

         




Marion  et Gwennaëlle








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire